Archive pour le 16 juin, 2008

Dieu : Définition

16 juin, 2008

Dieu : Définition,
dieu039.gif                                                  terremainsdedieu1.jpg

Conception traditionnelle de Dieu dans les principales religions
Dieu est l’être suprême des religions, considéré comme « créateur et source de tout ce qui existe »; on lui attribue la perfection, l’infinitude, l’immuabilité, l’éternité, la bonté, l’omniscience et l’omnipotence. Swami Vivekananda parle de Dieu dans « Jnana Yoga », au chapitre « Dieu en tout »: « Cette vie dans les sens, cette vie dans le monde matériel n’est pas tout; elle n’est qu’une petite partie, toute en surface. Derrière et au delà est l’Infini, dans lequel il n’est plus de mal. Certains l’appellent Dieu, d’autres Allah, d’autres Jéhovah, et ainsi de suite. Le védantiste L’appelle Brahman. »

Les penseurs religieux ont soutenu que Dieu est un mystère dépassant l’entendement humain. Les philosophes et les théologiens ont formulé diverses conceptions, toutes limitées, donc n’étant plus Dieu. Le mathématicien et philosophe chrétien pascal a opposé le « Dieu de la foi », réalité vécue, au « Dieu des philosophes », idée abstraite.
Vivekananda a dit: « Dieu ne peut pas être connu, Il est toujours l’Inconnaissable.[...] Mais selon l’Advaïta, Dieu est une grande vérité de fait qu’il nous faut apprendre ».

Dieu a été et est encore conçu comme transcendant, c’est-à-dire « au-dessus du monde », par sa puissance d’une autre nature et indépendante de l’Univers, et immanent, c’est-à-dire « habitant » l’Univers, présent parmi nous et en toutes choses, aussi petites soient-elles.