Le Blâmable

Abou Hurayra rapporte ce propos de l’Envoyé de Dieu (sur lui la grâce et la paix): “Evitez les sept péchés mortels” Et quels sont-ils? ô Envoyé de Dieu! demandèrent les compagnons. Il répondit: “L’association, la magie, le meurtre interdit par Dieu quand il ne s’agit pas d’une application d’une peine, l’usure, le fait de s’approprier le bien de l’orphelin, la fuite le jour du combat, et la calomnie proférée à 1’encontre des croyantes chastes et insouciantes”. (Rapporté par Bukhari et Muslim).

Abou Hurayra rapporte ces propos de l’Envoyé de Dieu (sui lui la Grâce et la Paix): “Méfiez-vous des préjugés car rien n’est plus trompeur. Ne vous espionnez pas, ne rivalisez pas entre vous, ne vous enviez pas, ne vous détestez pas, ne vous ignorez pas, soyez des serviteurs de Dieu fraternels, ainsi qu’Il vous l’a ordonné. Le musulman est le frère du musulman. il ne l’opprime pas, il ne le prive pas de son soutien, il ne le méprise pas. Ç’est là que réside la crainte pieuse! -répéta-t-il deux fois-, il désigna sa poitrine: “ Il n’est de pire mal pour un musulman que de mépriser son frère. Tout ce qui est propre au musulman est sacré pour l’ensemble des musulmans. Son sang, son honneur et ses biens sont sacrés. Dieu ne regarde ni vos corps, ni vos apparences, mais Il regarde vos cœurs. (Rapporté par Muslim).

Selon Abou Hurayra (que Dieu soit satisfait de lui), un homme dit au prophète (paix et salut sur lui): “Donne-moi un conseil” Le prophète lui répondit: “Ne te mets pas en colère”. L’homme revint à la demande plusieurs fois, le Prophète lui dit (chaque fois): “Ne te mets pas en colère”. (Rapporté par Bukhari).

Selon Annawas bin Sam’an (que Dieu soit satisfait de lui), le prophète (à lui bénédiction et salut) a dit: “La vertu est (la somme) des bonnes qualités et le péché, c’est ce qui s’implante dans ton âme, alors qu’il te répugnerait que les gens puissent le savoir” (Rapporté par Muslim).

Ibn Mas’ud a entendu le prophète -sur lui la Grâce et la Paix- dire: La sincérité conduit au bien et le bien conduit au Paradis. L’homme ne cesse d’être sincère jusqu’à ce qu’il soit considéré, auprès de Dieu, comme un homme sincère. Par contre, le mensonge conduit à l’infamie et l’infamie conduit au Feu. L’homme ne cesse de mentir jusqu’à ce qu’il soit considéré auprès de Dieu, comme un menteur.” (Rapporté par Bukhari et Muslim).

Selon Aïcha, la mère des croyants, l’Envoyé de Dieu (sur lui la grâce et la Paix) a dit: “Quiconque fait une hérésie dans notre religion, elle lui sera repoussée. ” (Rapporté par Bukhari et Muslim).

Abû Hurayra rapporte qu’il a entendu l’Envoyé de Dieu -sur Lui la Grâce et la Paix- dire: “L’ensemble de ma communauté sera préservé à l’exception de ceux qui divulguent (leurs fautes). Ainsi, celui qui ayant commis une faute pendant la nuit ira au matin trouver un tel en disant: J’ai fait hier ceci et cela, alors que Dieu avait préservé son anonymat. Il enlèvera au matin le voile protecteur dont Dieu l’avait recouvert pendant la nuit.” (Rapporté par Bukhari et Muslim).

D’après Ibn Mas’oud, le prophète a dit: Il n’y a que deux personnes que l’islam permet d’envier: celle à qui Dieu a donné la fortune et qui a le courage de la dépenser pour la cause de 1a vérité, et celle que Dieu a dotée de sagesse et qu’elle applique dans son jugement et l’enseigne aux gens. (Rapporté par Bukhari et Muslim).

Abou Hurayra rapporte ces paroles de l’Envoyé de Dieu -sur lui la Grâce et la Paix-: “Les signes (distinctifs) de l’hypocrite sont au nombre de trois: lorsqu’il relate quelque chose il ment, lorsqu’il promet il ne tient pas sa promesse et si l’on lui confie un dépôt, il se montre déloyal. (Rapporté par Bukhari et Muslim). Une version comporte ce complément: Même s’il prie, jeûne et se prétend musulman.

 

Laisser un commentaire