Les Droits des Parents et du Voisin

Abou Hourayra rapporte qu’un homme se présenta devant l’Envoyé de Dieu (sur lui la Grâce et la Paix) et lui demanda: O Envoyé de Dieu! Quelle est la personne qui a le plus de droit à ma bienveillante compagnie? Le Prophète répondit: Ta mère. Et ensuite? demanda l’homme. Ta mère répondit à nouveau le Prophète. Et ensuite? Ta mère , répondit le Prophète une troisième fois. Et ensuite? Ensuite ton père conclut le Prophète. (Rapporté par Muslim).

Abû Usayd Mâlik ben Rabî’a as-Sa’idi rapporte: Alors que nous étions assis auprès de 1’envoyé de Dieu -sur lui la Grâce et la Paix- un homme des banu Salama vint le trouver pour le questionner: O Envoyé de Dieu! m’est-il encore possible de faire preuve de dévouement envers mes parents défunts ? Oui, répondit-il, (tu peux encore) prier pour eux, demander pardon pour eux, exécuter les engagements qu’ils ont contractés, maintenir les liens du sang qui n’existent qu’à travers eux et te montrer prévenant envers leurs amis. (Rapporté par Abou Dawoud).

Abu Hurayra rapporte ces paroles du prophète – sur lui la Grâce et la Paix -: Qu’il soit humilié, qu’il soit humilié, qu’il soit humilié, celui qui a connu ses parents âgés et qui (malgré cela), n’est pas entré au Paradis. (Rapporté par Muslim).

Asma’a fille d’Abu Bakr rapporte: Du temps du Prophète – sur Lui la Grâce et la Paix -, ma mère, qui était encore polythéiste, vint me trouver pour me demander quelque chose. Je demandais alors conseil au Prophète (en disant): Ma mère est venue chez moi pour me demander quelque chose. Puis-je lui donner une aumône ? Oui, me dit-il, conserve de bonnes relations avec ta mère. (Rapporté par Bukhari et Muslim).

Abû Bakra Nufay’ ben al-Hârith rapporte que 1’ Envoyé de Dieu -sur Lui la Grâce et la Paix- a dit: Ne dois-je pas attirer votre attention sur les plus graves des péchés capitaux.? Et il répéta cette parole trois fois. Nous lui répondîmes: Si, bien sûr, ô Envoyé de Dieu! Alors il nous dit: L’association et la désobéissance envers père et mère. Comme il était accoudé, il se redressa avant de poursuivre: il y a aussi la calomnie et le faux témoignage et il ne cessâ de répéter cela au point que nous pensâmes: Si seulement il n’en avait rien dit! (Rapporté par Bukhari et Muslim).

Abd’Allah bin Amr rapporte ce propos de l’Envoyé de Dieu -sur lui la Grâce et la Paix-: Les meilleurs compagnons au regard de Dieu son les plus prévenants pour leurs propres compagnons, et les meilleurs voisins au regard de Dieu sont les plus prévenants pour leurs voisins. (Rapporté par At-Tirmidhi).

Abu Shurayh al-Khuzâ’î rapporte ces propos du Prophète -sur lui la Grâce et la Paix-: Que celui qui croît en Dieu et au Jour Dernier qu’il traite bien son voisin. Que celui qui croît en Dieu et au Jour Dernier qu’il traite généreusement son hôte. Que celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier qu’il dise du bien (des gens) ou alors qu’il se taise. (Rapporté par Muslim).

Abu Dharr rapporte: Mon bien-aimé -sur lui la Grâce et la Paix- m’a donné ce conseil: Si tu prépares un plat en sauce, augmente la quantité de cette sauce puis cherche parmi tes voisins celui auquel tu pourras en donner une part. (Rapporté par Muslim).

 
Selon lbn Omar et Aïcha, le Messager de Dieu (sur lui la Grâce et la Paix) a dit: L’Ange Gabriel n’a cessé de me recommander le voisin à tel point que j’ai cru qu’il aillait lui donner droit à l’héritage (Rapporté par Bukhari et Muslim).

Laisser un commentaire